L'huile essentielle de Romarin : camphré, à cinéole, à verbénone

L'huile essentielle de Romarin : camphré, à cinéole, à verbénone

Il existe autant de variétés de romarin que d'huiles essentielles. Si ces huiles essentielles partagent quelques propriétés, leurs compositions les réservent à des usages totalement différents. Alors, quelles différences y a-t-il entre les huiles essentielles de romarin camphré, à cinéole et à verbénone?

L'huile essentielle de romarin camphré

Arbrisseau originaire des garrigues méditerranéennes, le romarin camphré est très utilisé comme herbe aromatique et plante mellifère. Son huile essentielle se différencie par sa teneur en camphre estimée à 25 à 30%. Il s'agit donc de l'un de ses principaux composants à qui elle doit ses différentes propriétés.

L'huile essentielle de romarin camphré est essentiellement utilisée pour le soin des affections rhumatismales. Grâce à ses principes actifs, elle intervient comme un antalgique et un décontractant. Elle a également une action neuromusculaire auquel s'ajoutent des propriétés myorelaxantes et cholérétiques. Elle est également réputée pour être anticatarrhale et emménagogue.

Elle s'utilise aussi pour traiter les cas de cellulite, de varices et de la jambe lourde. Elle est bénéfique dans les cas d'arthrose, de contracture musculaire ou de crampes. On l'utilise également dans les cas de dysménorrhée ou d'aménorrhée ainsi que de problème biliaires et hépatiques.

L'huile essentielle de romarin à cinéole

Son appellation, cette huile essentielle la doit principalement à sa teneur en cinéole. Présent à hauteur de 40 à 50% dans cette huile essentielle, la cinéole représente avec les monoterpènes présents à hauteur de 35% les principaux composés chimiques.

De par ses propriétés et sa composition, l'huile essentielle de romarin à cinéole se rapproche davantage de celle de l'eucalyptus radié. Elle est principalement recommandée pour le soin des infections des voies respiratoires, cela, à cause de ses propriétés antibactériennes, fongicides et mucolytiques. On lui connaît également des vertus anticatarrhales et expectorantes.

Elle s'utilise aussi énormément pour le soin de la sinusite, de la congestion pulmonaire et du catarrhe bronchique. Ces effets contre les mycoses et les candidoses ainsi que la fatigue chronique sont avérés. Il est aussi possible d'y avoir recours pour retrouver de la tonicité circulatoire ou pour combattre les crampes et les douleurs musculaires. Il en est de même pour le traitement de maux digestifs tels que l'entérocolite et la dyspepsie, à condition de la prendre bio chez Aroma-Zone.

L'huile essentielle de romarin à verbénone

On reconnaît cette essentielle à sa forte teneur en verbénone. Présente à hauteur de 15 à 37 %, cette molécule constitue, avec les alpha Pinènes et les acétates de Bornyle, le principal composé chimique. C'est à elle que cette variété doit ses bienfaits pour la santé.

Pour ce qui est de ses vertus, elle s'utilise principalement pour le soin des affections ORL, les infections digestives ainsi que des troubles de l'humeur. À ce titre, elle est très prisée pour ses propriétés anti-infectieuses et décongestionnantes. Elle a également des vertus cicatrisantes, mucolipolytiques et expectorantes. Il s'agit d'un excellent détoxifiant hépatique et d'un régulateur de voie biliaire et hépatique que vous trouverez sur des sites internet d'aromathérapie dont Aroma-Zone.

Vous pouvez l'utiliser pour traiter l'inflammation des muqueuses, les bronchites, la toux, l'otite, la sinusite et le rhume . Elle traite également les affections hépatiques et vient à bout des intoxications alimentaires. Vous pouvez également l'utiliser pour le traitement des agitations, de l'angoisse de l'irritabilité, des sauts d'humeur, du surmenage, du stress, ou de la tension psychique.